Amoirie

CONSTRUCTION DE L’USINE DE PRODUCTION DE BIOLARVICIDES EN CÔTE D’IVOIRE

Description sommaire
Le projet de construction de l’usine bio-larvicides vise à:
• produire localement des bio-larvicides
• réduire le taux de mortalité des populations vulnérables par l’élimination des gîtes larvaires
• réduire le prix d’accès des produits de 25% du prix actuel dans l’intérêt des populations.
Intérêt du projet
• Ce projet contribuera à l’éradication du paludisme en Côte d’Ivoire en particulier, et en Afrique de l’Ouest en général.
• Les bénéficiaires de premier rang sont toutes les communautés vivant en Côte d’Ivoire et les populations migrantes.
Coût estimé
15 500 M FCFA / 23,63 M EUR / 31 M USD (1 USD = 500 FCFA)
Périmètre d’activités à confier au partenaire privé
• Financement, construction, exploitation et entretien
Répartition envisagée des investissements
• Etat de Côte d’Ivoire : 24% soit 3 720 M FCFA ;
• Secteur privé : 24% soit 3 720 M FCFA ;
• Donateur : 52% soit 8 060 M FCFA
Modalités de rémunération du partenaire
• Usagers / Clients privés
Type de partenariat envisagé
• Affermage
Etat d’avancement
• Un protocole d’accord tripartite CEDEAO / Venezuela / Cuba a été signé ;
• La République du Venezuela a mis à la disposition de la CEDEAO sa part pour le financement des travaux ;
• Les lancements officiels des travaux de construction des usines en Côte d’Ivoire, au Nigéria et Ghana ont été effectués ;
• Le terrain de l’usine est disponible.
Informations disponibles
• Rapport de l’étude de faisabilité du projet (trois usines) disponible ;
• Termes de référence de l’étude de faisabilité technique disponible.
Prochaines étapes et calendrier
• Actualisation de l’étude de faisabilité technique (processus en cours) ;
• Lancement de la procédure de consultation